° ~Carnet de souvenirs~ °

Image prise sur le compte de studdy.ly sur Instagram

Le carnet de souvenirs n’est pas vraiment un journal intime, plutôt un recueil de mémoire (non pas un testament, essaye de ne pas mourir tout de suite quand même, ce serait dommage, tu es une formidable personne, mon petit chat efféminé). Tu n’es pas obligé de le tenir au cours du temps, jour après jour, même s’il ne t’es rien arrivé; non avec le carnet de souvenirs, tu écris dedans quand tu veux. Essaye de le voir comme une capsule temporelle, un peu. Comme un moyen pour ton/ta toi du futur de voir ce qu’était ta vie…maintenant. Mais pas ton quotidien, plutôt ce qui t’as marqué récemment.

Mais alors, que mettre dedans ? Pas de panique, mon chat chasseur de pommes, je vais tout t’expliquer. Comme je viens de te le dire, c’est plutôt ce qui t’as marqué récemment. Un moment inoubliable passé avec tes ami(e)s, un concert incroyable auquel tu as assisté, une série bouleversante que tu viens de visionner (Your lie in April à tout hasard), ou ce blog que tu viens de découvrir ^>^° . Et tu n’es pas obligé(e) de seulement mettre du texte, dedans. Pour agrémenter le tout, tu peux dessiner des choses, coller des images ou des objets afin compléter tes fabuleuses anecdotes palpitantes et croustillantes. Prends bien soin d’expliquer chaque détail, ton/ta toi du futur en sera ravi(e). D’ailleurs, si tu es vraiment motivé(e), tu peux fabriquer ton carnet de tes propres mains ! Je te mets un tuto de “Yeah Cy” en bas.

Il existe d’autres carnets pour raconter tout ce qu’il se passe dans ta vie. On connaît tous bien-sûr le fameux journal intime, pour raconter son quotidien et ses émotions par rapport aux choses qui nous arrivent; mais il y a aussi le bullet journal (Bujo pour les adeptes), qui permet de s’organiser dans sa vie si bien professionnelle que privée. Il y a également le carnet de lectures, pour développer son esprit critique en parlant de tes dernières lectures (ça marche aussi pour les films, séries ou pièces de théâtre), et le carnet de voyage, pour raconter un peu ton périple lors d’un voyage de vacances, etc, etc. C’est à ne pas confondre, mais si tu veux tout mélanger en un seul carnet, libre à toi.

J’aurais beaucoup aimé en tenir un pendant mes années de sixième, cinquième et quatrième, parce que, les deux dernières en tout cas, ont été très importantes pour moi. Mais bon ça ne m’étais pas venu à l’esprit. C’est dommage, parce que au fil du temps on oublie généralement les moments qui étaient à l’époque importants pour soi, ou même les simples rires entres ami(e)s. On s’en souvient vaguement; vite fait, quoi. Généralement, on évolue beaucoup pendant ses années de collège, c’est pour ça que je te recommande fortement le carnet de souvenirs, ma petite mandragore nocturne. Imagine tu deviens célèbre, plus tard, ce serait croustillant de savoir ton mode de pensée maintenant, tu ne crois pas ?

Sur ce, j’espère que ça t’aura motivé pour en faire un, mon/ma fidèle lecteur/trice,je te mets quelques liens utiles, et je te dis à une prochaine fois !
Le tuto pour fabriquer son propre carnet (par “Yeah Cy.” sur Youtube): https://www.youtube.com/watch?v=-Pl2YOzsxi8

Faire un carnet de voyage (par “Lafibre.be”): https://www.lalibre.be/lifestyle/magazine/10-conseils-pour-fabriquer-un-carnet-de-voyage-qui-en-jette-5ac33d6ccd702f0c1ab00574

Faire un bullet journal (par “Les astuces de Margaux” sur Youtube): https://www.youtube.com/watch?v=mBrywhgxrw4&list=PLjOHju5Vg14-l_qzz5S3yOsAuc-wQx1Om

Faire un carnet de lectures, quelques idées (par “Les chroniques de la Fraise” sur Youtube): https://www.youtube.com/watch?v=SGj2WqyXDo4

Kaori ^>^

Fiche de lecture ~ Harry Potter

Harry Potter VS Voldemort | Harry potter fondos de pantalla, Harry ...

Elle a été traduite en plus de 65 langues, vendue à des millions d’exemplaires, comporte 7 livres, 8 films, et une pièce de théâtre, son auteure est devenue la première milliardaire avec des livres “pour enfants”, la sortie d’un de ses tomes a provoqué une nouvelle maladie dont les symptômes sont la migraine et la fatigue, elle a réunit des millions de gens autour d’un même univers, celui de Harry Potter.
Mondialement connue, la saga Harry Potter a été écrite par Joanne Rowling, (plus connue sous le pseudonyme de J.K.Rowling), née en 1965 en Angleterre.

Mais passons. Intéressons nous à la question: Pourquoi faut-il lire Harry Potter ? Alors tu vas me dire, cher lecteur, “A quoi ça sert de lire les livres si on a déjà vu les films ?” et je te répondrais que, déjà, il faut avoir vu les films, ce qui n’est pas le cas de tout le monde (si tu n’as pas vu les films, fonce, c’est grave.), mais effectivement, quand bien même tu aurais vu les films, les livres ne te servent plus à rien, à part de cales-portes, mais tu oublies une chose, mon jeûne ami, c’est que les films étant des films, ils ne peuvent pas retranscrire tous les passages des livres à l’écran. Tu rates donc pleins de choses ! L’enterrement de Dumbledore, des dizaines de matches de Quidditch, l’histoire des maraudeurs, des scènes à pleurer de rire, ou à pleurer tout court d’ailleurs, le miroir de Sirius, le permis de transplanage, des dizaines de passages dans la Pensine, l’importance de Dobby, etc; etc; etc…

Mais même sans parler des centaines de scènes coupées ; les sentiments, les émotions de notre cher héros prépubère sont BEAUCOUP MIEUX décrites dans les livres (ce qui est logique) et on ressent chaque pensée que notre jeune héros produit. On s’identifie à lui, on éprouve de l’empathie, de l’excitation, de la joie, de la tristesse, de l’indignation, de la peur, etc; etc… Certains moments font battre nos cœurs, plus que dans les films. Et quand tu auras fini la saga, tu n’aura qu’une envie, c’est de recommencer. Il y a aussi tous ces milliers de petits détails tellement plaisants à lire; à remarquer.

Bon. Pour ceux qui ne connaîtraient pas du tout Harry Potter, je vous fais un résumé. L’histoire se déroule de 1990 à 1997, au Royaume-Uni. Harry n’est pas un enfant comme les autres. C’est un sorcier. Il l’apprendra le jour de ses 11ans. Harry entre alors dans l’école de sorcellerie Poudlard. Dans le monde des sorciers, contrairement au monde “normal”, Il est ultra célèbre (c’est un peu l’équivalent de Dieu, chez nous, niveau célébrité). Mais pourquoi Harry est-il célèbre ? Dans ses nombreuses péripéties, il découvrira que, 12 ans plus tôt, lorsqu’il était encore bébé, il a vaincu le plus grand mage noir de tous les temps, Voldemort (ou Voldy, pour les intimes). Pourquoi? Comment? Mystère… Ce qu’il sait en revanche, c’est que le mal peut surgir de n’importe où, même des endroits les plus inattendus. Voldemort reviendra, il le sait, avec un furieux désir de meurtre. Accompagné de ses amis et tous ses proches, Harry, l’élu, devra le combattre, tout en suivant ses cours (vol sur balai, potions, sortilèges, métamorphose…) à Poudlard. Pas facile de se faire une place dans un monde où on vous en attribue une autre. Un passé douloureux, des objets mystérieux, des amis courageux, voici l’histoire de Harry Potter.

Je ne peux que te conseiller de lire (et voir!) Harry Potter. Cet univers est magique. Il a fait grandir des générations et des générations de personnes, il m’a fait mûrir, et j’espère que tu sera aussi passionné que moi par cette légendaire saga. Allez, porte-toi bien, cher lecteur inconnu !

La communauté LGBTQIAAP+

Drapeau gay de la communauté homosexuelle - ADHEOS

Plus fréquemment appelée “communauté LGBT (ou LGBT+)”, la communauté LGBTQIAAP+ rassemble les gens ayant pour point commun la soumission aux discriminations par rapport à leur identité de genre, orientation sexuelle et/ou romantique (youhou -__-). Dans cet article, je vais m’intéresser à la signification du terme “LGBTQIAAP+”( c’est bien pour aborder le sujet, ensuite, ne t’inquiète pas mon petit loulou, je ferais sans doute d’autres articles sur le sujet tellement vaste qu’est la communauté LGBT+, et tu seras content, mon petit chat étrangleur de porcs).
“LGBTQIAAP+” se compose de plusieurs lettres (nan sans blague) désignant chacune un terme, liste que je vais énumérer tout de suite, en expliquant bien tout pour que ton petit cerveau lent et gluant puisse comprendre. Mais juste avant ça, je vais t’expliquer un mot : identité de genre. L’identité de genre est le sexe psychologique d’une personne, un peu. Il est très important de le différencier du sexe biologique. L’identité de genre d’une personne peut être différente, ou pas, de son sexe biologique: elle peut être née dans un corps biologiquement d’homme, mais se sentir femme à l’intérieur. Il faut savoir que l’identité de genre l’emportera toujours sur le sexe biologique. Donc si une personne te demande d’utiliser des pronoms contraires à son sexe biologique quand tu parles d’elle, tu te DOIS de le faire. Par respect.

Le L signifie Lesbienne. Lesbienne est un terme qui désigne une femme étant attirée sexuellement et/ou sentimentalement par d’autres femmes, et seulement des femmes. ( bon je n’ai pas précisé mais pour cet article j’essaye de faire simple et de t’épargner toutes les variations de chaque terme, quitte à oublier pleins pleins pleins d’exceptions, mais sache, toi petit hater, que j’ai conscience de tout ceux que j’oublie et que c’est le premier article LGBT+, le premier d’une longue série. Il y aura donc d’autres épisodes.)

Le G veut dire Gay. C’est exactement la même chose que Lesbienne, mais du côté des mecs. Donc ce sont des gars qui sont attirés sentimentalement et/ou sexuellement par d’autres gars, et seulement des gars. Lesbienne et Gay se regroupent également en un seul mot: Homo. Peut-être as-tu déjà entendu le terme “Homosexuel(le)”, mais ce n’est pas forcément le terme approprié pour parler d’une personne Homo. On y reviendra après.

La troisième lettre, B, est synonyme de Bi. Pareil, le bon mot n’est pas forcément bisexuel(le), continue ta lecture et tu découvriras pourquoi, ma petite limace molle. Être Bi signifie être attiré(e) sentimentalement et/ou sexuellement par les personnes du même genre que soi et les personnes d’un genre différent. Les deux. Il n’y a pas forcément de préférence, et c’est pas forcément non plus moitié-moitié. Cela dépend des personnes. Mais évite de le leur demander, cela pourrait les vexer, et tu serais alors pris pour un Biphobe.

T, c’est pour Trans. Là, on entre dans un autre domaine que l’orientation sexuelle et/ou romantique, évoquée jusqu’à présent. Ce terme, Trans, fait écho à l’identité de genre d’une personne. Quelqu’un de Trans, donc, est une personne qui n’est pas en accord avec le sexe qu’on lui a attribué à la naissance. Le sexe attribué à la naissance est donné par le/la médecin qui, quand tu est venu(e) au monde, a ouvert tes jambes et regardé ce qu’il y avait, afin de cocher la case masculin ou féminin. Par exemple, si tu te sens fille, alors que biologiquement tu es née dans un “corps d’homme”, ou inversement, ou autre (prochain article sur le sujet), alors c’est que tu es Trans (même si tu n’as pas fait une quelconque opération). Ton identité de genre ne correspond pas au sexe que l’on t’a attribué à ta naissance.

On en arrive au Q de Queer. Queer est un terme anglais assez vague pour désigner toutes les personnes dont les amours, la sexualité ou encore l’identité de genre ne correspond pas à “”””la norme”””” ( gros guillemets) qu’a imposé la société. A l’origine, c’était une insulte, que les LGBT+ se sont réappropriée au fil du temps.

Ensuite, il y a le I de Intersexe. (Avant, on disait hermaphrodite). Certaines personnes, biologiquement parlant, ne sont nés ni fille, ni garçon. Iels ont un sexe qui ne peut pas vraiment être définit comme mâle ou femelle (Et c’est tout à fait normal et naturel! Ce n’est pas parce que c’est une ultra minorité qu’il faut en déduire que c’est une maladie). C’est assez rare, car iels ( iel est un pronom neutre, pour info) représentent 1,7% de la population mondiale. Les personnes Intersexe sont souvent mutilées à la naissance par le/la médecin pour qu’iel puisse cocher “Féminin” ou “Masculin” sur ce formulaire. Ce n’est malheureusement pas étonnant, car seulement trois pays dans le monde interdisent ces mutilations faites aux personnes Intersexe dès la naissance, et contre leur gré. Malte, Portugal et Uruguay. Eh oui, la France n’en fait pas partie. )°:

Puis vient le premier A. Il correspond au mot Asexuel. Quelqu’un d’Asexuel est quelqu’un qui ne ressent pas de désir sexuel. Aucun. Et ce, quelque soit son genre. Non ce n’est pas une maladie, pas besoin d’essayer de la/le guérir en la/le forçant à regarder du porno, ou le/la violer. Même s’iels ne ressentent pas de désir sexuel, iels peuvent avoir des relations sexuelles, et ce pour diverses raisons (faire plaisir à l’autre, par simple curiosité, etc). A ne pas confondre avec Agenre, qui vient après.

Le deuxième A, tu l’auras deviné, mon petit chaton éboueur, correspond à Agenre. (Waw qu’est-ce-que tu es fort, j’en ai des étoiles dans les yeux). Agenre appartient à la notion d’identité de genre, expliquée plus tôt. Ce mot correspond aux personnes dont le genre (et PAS le sexe) est neutre. Elles ne se considèrent comme ni homme, ni femme, mais neutre. Agenre est un genre à part entière; tout comme mâle ou femelle.

Nous en arrivons à la dernière lettre, P; pour Pan( non ce n’est pas juste un bruitage). Les personnes Pan ne ressentent pas d’attirance sexuelle et sentimentale pour un genre en particulier. Iels disent souvent qu’ils ne sont pas attirés par un homme ou une femme, mais plutôt par une personne dans son intégralité. Autrement dit, le genre et le sexe ne sont pas un critère pour eux; iels s’en fichent un peu.

Peut-être auras-tu remarqué grâce à ta perspicacité hors du commun, ton sens de l’observation inhumain, ta vue et ta capacité à lire plus qu’extraordinaire, un petit “+” dans “LGBTQIAAP+”. Ce + n’est pas là pour rien, par hasard; non, il symbolise quelque chose. Il symbolise tous ceux qui ne sont pas cités. Tous ceux qui appartiennent à la communauté LGBT+. Tous ces termes tellement nombreux qu’il faudrait un dictionnaire entier pour les énumérer. Je vous invite à les trouver vous-même, car je ne suis pas auteur de dictionnaire. Aujourd’hui, j’ai expliqué les neufs premiers, mais peut-être me concentrerais-je un jour sur d’autres.

Voilà nous arrivons à la fin de cet article, j’espère que tu aura appris des choses, mon petit chat végétarien, mais avant de clôturer tout ça, je t’ai promis de t’expliquer le pourquoi du comment de la différence entre Homo et Homosexuel(le), Bi et Bisexuel(le), Asexuel(le) et Aromantique (bon OK le dernier je te l’ai pas promis, mais c’est cadeau).

Alors, avant tout, en lisant cet article, tu t’es peut-être posé la question “Que veut dire la formulation “attiré sentimentalement et/ou sexuellement par…”?” Pour ça, il faut différencier sexuellement de sentimentalement. Quand on évoque les mots sexuellement, sexualité, sexuel, tout ça; on fait référence au sexe. Le coït, la copulation, les relations sexuelles la reproduction, tout ça. Alors que quand on évoque les mots sentimentalement, romantique, romantiquement, etc, on veut parler de relation amoureuse. Je sais que pour certaines personnes il est difficile de faire la différence entre les deux, parce que, “quand tu aimes quelqu’un, tu l’aimes forcément aussi sexuellement”. Eh bien non pas forcément, et ça peut aussi être l’inverse. Aimer quelqu’un sexuellement, mais pas romantiquement.

Il est très important de faire la différence. Comme la différence qu’il y a entre le bien et le mal, la lâcheté et la bravoure, Homosexuel(le) et Homoromantique, Bisexuel(le) et Biromantiaque, Asexuel(le) et Aromantique, Pansexuel(le) et Panromantique. Tu comprendra donc qu’il vaut mieux dire Homo, Bi, Pan, pour ne pas faire d’erreur. Après tu peux aussi demander à la personne en question, mais fais attention à ta formulation, mon petit chat doré, car la personne en face pourrait le prendre comme une question indiscrète.

Voilà cette fois c’est la fin, merci d’être resté(e) jusqu’au bout, je sais que ça n’a pas été facile car des fois je fais de longues explications pas très clair. Si tu n’as donc pas compris quelque chose, je t’invite à consulter la chaine Youtube “Pric(ess)e LGBT+”.

Je te mets en lien une de leurs vidéos qui a le même sujet que cet article:

Bon je trouvais important que les gens sachent un peu ce que cela veut dire, LGBTQIAAP+, même s’il n’y a pas vraiment de lien avec le collège. Mais c’est vrai que souvent à cette période là, on se pose des questions. Alors si je peux aider…

Les Muses de Racine

« Les muses de racine » est un blog créé par le professeur Mme Lac. qui a pour but d’aider les étudiants pour leurs devoirs de français : il y a des exercices pour tous les niveaux, que ce soit 6ème, 5ème, 4ème ou 3ème, et de plus, vous pouvez choisir ce en quoi vous souhaitez vous exercer (grammaire, orthographe, vocabulaire…). On y trouve également certains textes des élèves des années précédentes, des conseils de méthode(conseils pour la lecture d’un livre,…),mais aussi, des annonces de spectacles et des liens pour d’autres sites enrichissants.

Enfin, je vous laisse découvrir par vous-même!!!!!!!